Notes et Distinctions

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Cerise et une touche de mûre au nez. Il est juteux en attaque. Brillant et frais. Fruits rouges plus intenses en bouche. Tanins légers. Très vif. Finale énergique. J'aime la finale fraîche. Très attrayant.

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 :  léger nez de cassis mûrs,  avec quelques notes savoureuses de umami aussi. Texture douce sur le palais. Suave et plutôt séduisant et vraiment un peu charnu pour un Hautes Côtes. Bonne fraîcheur qui le soutient. Finale sur la fraîcheur et la texture crémeuse. Plus de profondeur et de richesse des tanins que d'habitude et plus de générosité. Beaucoup de fruits aussi. Plus riche que le Bourgogne. C'est la parcelle qui a été détruite à 50% et qui en a bénéficié finalement. Excellent.

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Vif, frais et minéral. Un palais pur et zesté. Il y a une douceur très attrayante de fruits des bois ... une combinaison vive de douceur et d'acidité. Les tanins sont vraiment très fins, mûrs et finement granuleux. Il y a de l'élégance ici. Il est plus léger, mais intense et possède une finale raffinée et légèrement minérale. À partir de 2020

 

Guide Hachette 2019 : 1 étoile

 

Jancis Robinson, 10 janvier 2018 : Nez discret. Beaucoup de matière et de charme mais / et un peu plus gras que Au Vallon. Pour ceux qui recherchent un peu plus de concentration. Meilleur entre 2022-2027. 16+

 

Julia Harding, 10 janvier 2018: échantillon de fût. Rouge cerise. Quelle jolie cerise rouge sucrée au nez. Tarte aux cerises. Sec, serré et frais, à la texture élégante et raffinée et un peu plus savoureux en finale. Juste un beau vin complet et à un prix adapté. Meilleur entre 2019-2022. 16 points

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Un arôme légèrement fumé, des fruits noirs, une touche de mûre. Très frais, droit, ciselé sur les bords. Légère note de sarriette,  des tanins fermes, tendus mais mûrs. Un bon cœur. Assez concentré, peut-être à cause des pertes dues au gel. Bonne tension en finale ...  on a vraiment une perception de la minéralité de graphite à la fin. J'aime beaucoup ça. Village de premier ordre. Score 16.5

 

Guide Hachette 2019 : 3 étoiles

 

Julia Harding, 10 janvier 2018 : échantillon sur fût. Rouge cerise moyen. Un soupçon de réduction pour le moment sur une note fumée attrayante mais toujours parfumée. En bouche, la bouche est cerise, avec une profondeur de fruit remarquable en milieu de bouche, mais avec autant de fraîcheur que les deux vins légèrement plus légers que nous venons de goûter (Au Vallon et Fontaine St-Martin). Les tanins sont plus moelleux et les fruits un peu moins sucrés. Un meilleur pari pour la table. A boire entre 2020 et 2026. 16 points

 

 

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Juteux et succulent. Aromatique. Fruits d'été mûrs. Il est séduisant avec des fruits doux et mûrs. Bonne fraîcheur aussi, qui vient en finale. Tanins souples. Richesse et structure  élégante ici. Vosne-Romanée classique. Score 16,5

 

Jancis Robinson, 10 janvier 2018 : rubis léger. Parfumé et séduisant. Très attrayant déjà. Juste besoin que l'acidité s'installe un peu. Tanins légèrement sablonneux à la fin ... A boire entre 2020-2030. 16,5 points

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Arôme épicé. Notes légèrement exotiques ... soupçon de cardamome, de coriandre moulue. En bouche, il a un goût riche et mûr. Mûre mûre, généreuse, épicée ... une touche de cinq épices...anisé. Vraiment très concentré. Les tanins sont riches, et doux.  L'acidité est très prononcée en bouche et la finale est aromatique et épicée. Donc très "plus" ... Score 16.5. À partir de 2020

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 :  Il est juteux et plein. Fruits abondants au nez et en attaque. Touche de liqueur, touche d'anis aussi. Bonne fraîcheur. Assez plein et dense. Pour le moment, les tanins ont une touche de robustesse peut-être ... et la finale est un peu plus bourrue. Mais c'est un NSG assez succulent avec cette structure. Il prend toujours du temps pour se faire. Score 17.5

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 :  Fruits abondants au nez. Il y a de la richesse et de la densité de fruit à l'attaque. Belle générosité. Saturation des fruits Il a aussi du charme. Une acidité vive. La structure est très bonne, mais pas trop grande. En fait, une élégance marquée. Un cadre drapé de fruits succulents. La finale est longue et fruitée, soutenue. 100% de chêne neuf, mais il l'absorbe. Surtout Tonnellerie Rousseau. Score 19.35. A partir de 2023

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Arômes fermes et frais. Légèrement fumé ... quartzeux. La bouche est juteuse en attaque, moins réservée que le nez. Il est vigoureux, froid - la chaleur du fruit de la cerise noire contraste avec la minéralité et l'acidité froides ici. J'aime la juxtaposition. Fermes, mûrs, les tanins ne sont pas aussi austères qu'ils peuvent l'être. La finale est longue ... et s'intensifie sur la longueur ... très minérale. Score 18.65. A partir de 2023

 

Julia Harding, 10 janvier 2018 : échantillon sur fût. Rouge cerise. Des notes de fumée et d'épices côtoient la douceur de la cerise. Beaucoup d'épices et une couche de chêne crémeuse en bouche, avec des fruits au cœur et des tanins souples et compacts. Belle harmonie et belles proportions. A boire entre 2022-2028. 16,5+ points

 

Jancis Robinson, 10 janvier 2018 : rouge profond presque pourpre. Nez léger de fruits rouges mûrs et sucrés - des framboises? Assez intense avec des tanins plus marqués que l'appellation village. Vous aurez besoin de patience pour bénéficier de l'avantage sur le Vosne village. A boire entre 2026-2040. 16,5+ points

 

International Wine Challenge 2018 : Très beau Bourgogne aromatique. Les arômes sont un empilement de couches et de couches de cerises et de  violettes. C'est comme un chat qui ronronne dans la bouche, magnifique, de doux tanins veloutés au pouvoir latent. Médaille d'or. 95 points

 

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Épicé et riche. Généreusement fourni en framboises mûres. Tanins abondants, plus épais et plus riches. Beaucoup de poivre blanc en bouche et une note aromatique, mais il n'est pas floral, plutôt épicé. Une structure et une densité fermes et assez audacieuses. Assez puissant en finale pour un vin d'appellation village. Score 16.65. A besoin de temps. A partir 2022

 

International Wine Challenge 2018 : 96 points. Parfumé, aromatique, juvénile, fruits rouges et subtile pâtisserie au nez avec des notes bien intégrées de chêne, de cerise rouge et de ronce. Tanins succulents et longueur impressionnante.

 

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Mélange de cerise rouge foncé et de bleuet. Attaque juteuse. Il est ouvert et énergique et a une harmonie facile. Plus léger le MSD par exemple, très frais, poivre rouge piquant... plus VR que NSG dans le style. Agréable. Score 16. À partir de 2020

Sarah Marsh, Burgundy Briefing, dégusté à l'automne 2017 : Il est fruité - fruits d'été - au nez. Suave et séduisant en bouche... Il a du volume et est très élégant. Des tanins soyeux, une texture de peau de chamois et une très belle fraîcheur pour supporter cela. Il a une harmonie et un charme naturels ... une longue finale plutôt aromatique. Vin suave. Score 18.45

 

Julia Harding, 10 janvier 2018 : échantillon sur fût. Pourpre léger. Délicat mais en quelque sorte intense dans son parfum de fruit. Texture tannique ferme mais crémeuse, profonde et longue et avec de la fraîcheur jusqu'en finale. Un soupçon de canneberge acidulée en finale. Charmant. A boire entre 2022-2030. 17 points

 

Jancis Robinson, 10 janvier 2018: écarlate assez pâle. Nez subtil, large, en quelque sorte poudré. Très parfumé et ensuite un fruit orange vif avec une tension plutôt que de concentration l'attribut dominant. Décontracté et convaincant pour ceux qui recherchent le bourgogne traditionnel. Légèrement musclé - certainement pas riche et lourd. Meilleur 2025-2038. 17 points

 

International Wine Challenge 2018: Nez épicé, citron vert et craie. Tanins savoureux, assez vif. Sera génial dans 5 ans. Médaille d'argent. 93 points

 

Guide Hachette 2019 : 1 étoile

 

Jancis Robinson, 10 janvier 2018 : brillant pourpre. Parfumé et non sur-extrait. Très bonne attaque et aucune impression de "deuxième vin". Beaucoup de punch et une structure classique dans ce vin fait de fruits mûrs. Meilleur entre 2020-2025. 16,5 points

 

Julia Harding, 10 janvier 2018 : échantillon sur fût. Cerise de légère à moyenne puissance. Parfumé comme le Fontaine mais plus boisé et crémeux en bouche. Mais encore un vin délicieusement complet avec des tanins al dente. Meilleur entre 2019-2023. 16 points

DOMAINE MICHEL GROS SARL -

7 RUE DES COMMUNES -

21700 VOSNE ROMANEE - FRANCE

TEL  +33 3 80 61 04 69 -

FAX  +33 3 80 61 22 29 -

contact @ domaine-michel-gros.com

1366

900

640

480

420