Notes et Distinctions

Sarah Marsh, Hiver 2015, Burgundy Briefing N° 17 : Un arôme frais, légèrement citronné; note minérale fraîche, juteuse et savoureuse. En bouche, une certaine tension. Il est vif et fruité, mais savoureux et minéral. Il a de l’ampleur ainsi ...... c’est un vin pour un repas.

 

Gilbert & Gaillard, Guide 2018 : Robe jaune clair. Nez fin et expressif, floral, fruité, légèrement grillé, sensation minérale. En bouche on apprécie son gras, sa texture soyeuse, sa fraîcheur et son agréable persistance minérale et boisée. Un bourgogne générique très haut de gamme.  89/100 (dégusté en 2016)

 

Wine Spectator, juin 2017 : Un blanc charnu et juteux, doté d'une substance qui présente un cœur de notes de pêche et de pomme enveloppées dans des arômes de cuisson. Il y a une pointe de tanins en finale. À boire dès maintenant et jusqu'en 2020. 89 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Fruit juteux très agréable; très vif. Le fruit est rouge et acidulé. Il est vigoureux en finale. Tanins légers et croustillants. Appétissant.

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Frais, fruits rouges et une touche de fruits noirs. Très tonique. Doux et fruité; beaucoup de fruits rouges juteux et souples, énergiques. Très beau premier vin avec une acidité séveuse en finale.

 

Wine Spectator, juin 2017 : Un style souple et juteux aux saveurs de cerise, de cassis, d'épices et de réglisse. Intense et engageant, avec une finale ferme et alléchante. À boire dès maintenant et d'ici 2022. 88 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : L'arôme est plus profond et plus dense. Il est beaucoup plus strict. Pur, tendu et droit. Arrondi sur les bords, beaucoup plus minéral et dynamique ... mais aussi plus canalisé et tendu ... Plus de potentiel, moins facile ... J’aime la finale serrée.

Gilbert & Gaillard, Guide 2018 : Jolie robe rouge, reflets rubis. nez expressif au fruité précis et au boisé fin. Attaque charnue, gourmande sur le fruit rouge, prolongée par une belle plénitude et une sensation de fraîcheur. Un hautes côtes très haut de gamme. Note : 90/10 (dégusté en 2016) - Médaille d'or 90+

 

Wine Spectator, juin 2017 : Il est tendu, frais et long, avec une texture soyeuse et des tanins fermes recouvrant des arômes de violette, de baies et de sous-bois. A boire entre 2018 et 2023. 90 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 :  Le sol a une profondeur d’1 m - argile et silex. Il est plus profond et plus riche et «puissant» que le côté Vosne de NSG. Il est assez compact et a une note sombre fumée ... plus froid dans la sensation en bouche, et plein de sève fraîche savoureuse sur la finale. Un peu austère et certainement droit. "Cette cuvée vieillit très bien". Il est nerveux. Note 16,25

 

Wine Spectator, juin 2017 : Le chêne fortement grillé encadre les saveurs de cerise, de framboise et d'épices dans ce vin rouge tendu et linéaire. Il montre de l'intensité et la finale se prolonge par des notes de fruits, d'épices et de graphite. A boire entre 2019 et 2033. 91 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Il est souple et lisse. Un style très Vosne. Fruits noirs doux et juteux. Éclatant et facile, mais aussi très frais. Il est appétissant et lumineux. Un peu arrondi en milieu de bouche. Les tanins sont présents et soutiennent correctement le nez frais frais. Note 16

 

International Wine Challenge 2016 : Médaille d'or. Nez séduisant de cerise noire, une bouche ample, densité de fruits, des tanins fermes sur une finale fraîche.

 

Wine Spectator, juin 2017 : Un vin rouge puissant et doux aux saveurs de cerise noire, de cassis, de violette et de minéral. Il est vif et concentré, avec une longue finale de pierre et d'épices. A boire entre 2020 et 2032. 93 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Il a des notes aromatiques séduisantes. Très parfumé. Dodu et juteux. Élégant et attrayant. Il a une succulence et une « jutosité ». Tanins souples, une texture lisse. Fruits d'été en finale, qui est fraîche et parfaitement suffisamment longue. "Cette cuvée est toujours plus accessible que le Morey Saint Denis En la Rue de Vergy". Note : 16,15

 

Wine Spectator, juin 2017 : Un mélange de saveurs florales, de cerise, de fraise et d'épices souligne ce vin rouge élégant et structuré. Équilibré et lumineux, avec des notes de fruits et d'épices se répercutant sur la longue finale. A boire entre  2018 et 2028. 90 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Attaque très somptueuse. Très juteux et aromatique en attaque, puis il se resserre et le cœur est racé ... serré et épicé, minéral, les tanins se montrent un peu plus... il allie finesse et énergie en finale. (MLF tout juste finie). Note : 16,25

 

International Wine Challenge 2016 :  Nez parfumé et raffiné avec une note de chêne fumé. Une énorme concentration de fruits noirs mûrs, avec une intégration élégante et une délicieuse finale longue. Médaille d'argent

 

Wine Spectator, juin 2017 : Serré et croquant, affichant une ample générosité au fur et à mesure de son ouverture. Il offre des saveurs de cerise mûre, d’eucalyptus, d’épices. Note finale fumée. A boire entre 2020 et 2033. 89 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Un arôme d’une pureté élevée. Pur et ondulant, soyeux et élégant ... une belle minéralité et tension. Il frappe une note aiguë ... pure et chante .... finale salée. J’aime. Note : 16,5

 

Wine Spectator, juin 2017 : Il est élégant et racé, avec des saveurs de base de cerise, accentuées par de nombreuses notes d’épices, mélangé au chêne, qui rappelle le bois de santal, une touche de vanille et de pain grillé. Longue finale épicée. A boire entre 2020 et 2032. 90 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : L'arôme est pur et droit. Texture soyeuse et si raffinée. Il est sensuel et encore réservé ... élégant et finement forgé. Il a simplement un bel équilibre et une harmonie ... une finale longue, fluide et fraîche. Il a sa propre personnalité qui est à part. Equilibre et texture. Note : 18,65

 

Allen Meadows, 15 Janvier 2016, N°61 : Score : 89-92 - Drink : 2022+

 

International Wine Challenge 2016 : Médaille d'or et Vosne Romanée Trophy. Fruits rouges profonds - canneberge et framboise avec une intensité savoureuse. Notes de fraise, de cerise et de rose, une qualité cristalline et le fût de chêne utilisé avec sensibilité. Il nécessite encore 5 ans de garde.

Wine Spectator, juin 2017 : Les saveurs de cerise noire, d'épices et de terre sont associées à une structure dense, avec une concentration et une puissance subtiles se développant jusqu'à la fin. À boire dès maintenant et d'ici 2024.

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Séduisant pendant environ 2 secondes, puis il se resserre. Droit, et beaucoup plus austère. Vous sentez la maturité, il a de la densité et mon Dieu, il est compact et contenu. La «richesse» est froide et canalisée et la finale est longue et plus savoureuse. Un vin plus difficile en ce moment, mais avec du potentiel. Note : 18,5. (MLF finie il y a 1 mois).

 

Gérard Basset et Stephen Brook, Février 2016, Decanter : 95 points. Beau fruit de mûre sucrée, des notes de charcuterie, une texture veloutée et une finale savoureuse. Un vin de grand charme qui illustre bien comment ce domaine se situe au-dessus de sa renommée. A boire entre 2018 et 2028

 

Allen Meadows, 15 Janvier 2016, N°61 : Score : 90-92 - Drink : 2024+

 

International Wine Challenge 2016 : Médaille d'or. Parfum intense et arômes de cèdre foncé. Belle intégration des fruits noirs, concentration tannique  fine soyeuse  sur le palais. Complexe avec une grande longueur en finale.

 

Wine Spectator, juin 2017 : Un vin rouge succulent et fluide aux saveurs de cerise noire, de cassis, de réglisse et d'épices. Sophistiqué et soyeux, avec une belle harmonie et un arrière-goût persistant de fruits noirs et d'épices de chêne. A boire entre 2020 et 2033. 93 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Fruits noirs, de ronces; succulent et juteux à l'attaque. Un vin bien charnu. Beaucoup de tanins souples. Ample en milieu de bouche. Mais plus sombre et plus droit sur la finale. Touche de réglisse. Tanins légèrement mordants, mais, une note fraîche appétissante apparaît après le fruit luxuriant, en finale. Note : 18.

 

Wine Spectator, juin 2017 : Les arômes et les saveurs floraux, de cerise, de framboise, d'épice et de terre caractérisent ce vin rouge succulent bien défini. Une structure solide soutient et prolonge la finale persistante. Devrait bien se marier dans quelques années. A boire entre 2019 et 2035. 94 points

Sarah Marsh, Hiver 2015, The Burgundy Briefing N° 17 : Une expression élégante de ce terroir, souple, lisse et un peu exubérante ... très fruité Le fruit juteux couvre la structure, mais elle est là derrière ... plus musclée ... Elle se construit en bouche ... s’agrandit. Mais la finale est fruitée encore. Un Clos de Vougeot plus accessible, et je l'aime pour être moins robuste et plus élégant. Note : 19

 

Allen Meadows, 15 Janvier 2016, N°61 : Score : 91-93 - Drink : 2026+

 

Wine Spectator, juin 2017 : Une version large et puissante, dont les arômes et les saveurs de cerise, de cassis, de fumée, d'épices et de terre sont soutenus par des tanins saisissants. Resserré sur la finale, où règnent les accents de chêne épicé et d'olive verte. A boire entre 2020 et 2033. 93 points

DOMAINE MICHEL GROS SARL -

7 RUE DES COMMUNES -

21700 VOSNE ROMANEE - FRANCE

TEL  +33 3 80 61 04 69 -

FAX  +33 3 80 61 22 29 -

contact @ domaine-michel-gros.com

1366

900

640

480

420